Les résultats du monitoring du mois de Janvier 2021 sur le langage indécent des hommes politiques dans les radios de Niamey

font cas des acteurs politiques du principal parti de la majorité présidentielle (PNDS-Tarraya) et de l’opposition.

Au cours de la période du suivi des contenus des médias, soit, du 1er au 31 Janvier 2021, un total de 264 émissions ont été enregistrées sur 13 stations de radio sélectionnées qui émettent sur le territoire de la région de Niamey.

Le rapport cite de manière explicite tous les acteurs politiques ayant tenus des propos inappropriés (propos provocateurs-insinuations-propos insultants et offensifs-Allégations sans preuves sur les antennes de la radio) sur la période couvrant le rapport.

Cliquer ici pour lire l’intégralité du rapport.

Six sur 13 radios, 15 propos inappropriés ont été enregistrés sur sept (7) d’entre elles à savoir: Niger 24 (5), Alternative (5), Tambara (1),  Bonferey (1), R et M (1),  Labari (1), Sarraounia.

Le projet de suivi du langage des acteurs politiques et la conduite des émissions par les animateurs des médias pendant la période électorale vise à promouvoir une campagne basée sur l’utilisation des propos décents.

A cet effet, l’ONIMED recommande aux animateurs des émissions de faire preuve de responsabilité dans la conduite de leurs émissions, en recadrant les propos de leurs invités et en dédouanant leurs organes dans le cas d’affirmations gratuites et sans preuves des arguments par leurs invités.

Le projet est mis en œuvre par l’ONIMED en partenariat avec la Fondation des Médias pour l’Afrique de l’Ouest avec l’appui financier d’OSIWA.

Nos Partenaires

Newsletter

Entrez votre adresse électronique dans la section ci-dessous pour recevoir notre actualité directement dans votre boite :

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Merci pour votre inscription!

Internautes en ligne

Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne