ONIMED
Protéger le droit du public à une information libre ; complète, saine, honnête et exacte
ONIMED
Promouvoir la démocratie et l’Etat de droit & protéger et défendre la liberté de la presse
ONIMED
Veiller à l’observance, par les journalistes, des règles d’éthiques et de déontologie
ONIMED
Cultiver la confraternité entre les journalistes et les organes d’information

L’ONIMED a à son actif plusieurs réalisations :

  • Organisation de plusieurs ateliers de formations à l’intention des journalistes
  • Missions d’échanges d’expérience
  • Actions de plaidoyer et de lobbying
  • Elaboration d’un répertoire de la presse écrite au niger
  • Mise en ligne du site web pour une meilleure visibilité des activites de l'organisation

Cliquez ici pour avoir les détails

Violations de l'éthique et la déontologie

COMMUNIQUE DE PRESSE 003/08/19 ONIMED:

Conformément à sa mission d'autorégulation, l'Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l'Éthique et la Déontologie (ONIPMED) nigérienne.
Il ressort de ce suivi trimestriel

Lire la suite

Médias : La Maison de la presse forme les journalistes sur l’extrémisme violent !

Du 1er au 2 juillet 2019, la Maison de la Presse du Niger a organisé avec le soutien de son partenaire l'Union de Coordination des Programmes Millenium Challenge (UC / PMC) un atelier de formation au profit d'une vingtaine de journalistes venus de toutes les régions du pays. C'était à l'hôtel Alhéri de Maradi sur le thème: «Le rôle des journalistes face à l'extrémisme violent». La cérémonie d'ouverture a été présidée par le président du Conseil d'administration, Ibrahim Harouna, as the conference of socioprofessionnelles and of journalistes. Illa Kané

Lire la suite

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°18/ONIMED/2018

Onimed bureauL’Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l’Éthique et la Déontologie (ONIMED) constate, depuis un certain temps, des pratiques journalistiques contraires à l’éthique et la déontologie.

Ces pratiques sont en porte-à-faux avec les principes élémentaires de l’exercice du métier du journaliste édictés, notamment, dans la charte du journaliste professionnel du Niger. Certains confrères s’adonnent à des attaques à peine voilées mettant à mal la confraternité ou à la publication du droit de réponse par médias interposés, qui portent atteinte à l’éthique et à la déontologie du métier.

Ainsi, en termes de manquements à l’éthique et à la déontologie l’ONIMED relève, entre autres :

-         Le non respect de la confraternité ;

-         Le non respect des procédures du droit de réponse ;

L’ONIMED rappelle à cet effet, aux journalistes et aux organes de presse, les dispositions de l’article 10 du Code d’Éthique et de déontologie des Journalistes Nigériens qui dit clairement : «cultiver l’esprit de la confraternité dans la collecte et la diffusion de l’information, notamment en s’interdisant de participer directement ou indirectement à toute action visant à nuire à un confrère ou à une entreprise de presse».

Par ailleurs, l’ONIMED rappelle que l’article 31 de l’Ordonnance 2010-035 du 04 Juin 2010 donne droit à toute personne physique ou morale de disposer d’un droit de réponse dans les cas où des imputations susceptibles de porter atteinte à son honneur, ou à sa réputation, ou à ses intérêts commerciaux ou non commerciaux ont été diffusés par un organe d’informations générales. Le droit de réponse doit être strictement limité aux faits incriminés.

Le droit de réponse s’exerce uniquement et strictement dans l’organe ayant publié ou diffusé l’information.

Au regard de tout ce qui précède, l’ONIMED saisit cette occasion pour rappeler aux professionnels des médias leurs devoirs édictés dans le Code d’Éthique et de Déontologie, notamment aux articles 2 ; 3 ; 5 ; 7 ; 8 et 10.

Fait à Niamey, le 22 octobre 2018

Le Président 

Mamane Abdou Jaharou

Atelier de partage sur le Code d’éthique et la procédure de traitement des plaintes / Des échanges enrichissants entre professionnels des médias

L’Observatoire Nigérien indépendant des Médias pour l’Ethique et la déontologie (ONIMED) a organisé, 19 juillet 2017, à la Maison de la Presse, une journée d’échange avec les hommes des médias sur les nouveaux textes révisés, notamment, le Code de l’éthique et le Guide de procédure de traitement des plaintes.

Dans son discours d’ouverture, le président de l'ONIMED a, au nom du bureau exécutif de la structure, remercié les participants pour leur présence et leur participation à cette journée d’échanges. M. Oumarou Moussa, a souligné que cette activité a été initiée par l’ONIMED en vue de promouvoir et consolider les principes régissant l'exercice de la profession. Il a rappelé à cette occasion que, tout journaliste est tenu de se soumettre à un certain nombre de devoirs dans l’exercice de son travail.

Lire la suite

logo_partenaire_1.pnglogo_partenaire_2.pnglogo_partenaire_3.pnglogo_partenaire_4.pnglogo_partenaire_5.pnglogo_partenaire_6.pnglogo_partenaire_7.png